Les religions au Luxembourg

La majorité de la population luxembourgeoise est composée de catholiques romains. L’Archidiocèse de Luxembourg est en charge de l’Église catholique du Luxembourg. Dans un premier temps, l’Église catholique du Luxembourg était une partie de l’Allemagne et de la Belgique. Son autonomie est venue avec la montée du Grand-Duché à la préfecture apostolique le 2 Juin 1840. Environ trois décennies plus tard, le Luxembourg a été créé comme un vicariat apostolique. Peu après, les conflits entre l’Église et l’État ont fait surface, mais le 27 Décembre 1870, toutes les questions ont été réglées et le Luxembourg a été déclaré comme un diocèse exempté. En 1988, le Grand-Duché est devenu un archidiocèse. L’Église Saint-Michel, d’abord construite en 987 pour le comte de Luxembourg, est le site religieux le plus ancien que l’on peut trouver dans la ville de Luxembourg.

L’Église protestante est également présente dans le Grand-Duché. L’Église protestante du Luxembourg, une fusion du calvinisme et du luthéranisme, est une des plus grandes dans le monde. Le Grand-Duc Adolphe perpétue la création de l’Église protestante au Luxembourg en 1894. Pendant ce temps, il y avait un déséquilibre apparent dans la société où le duc cherchait à atténuer sa présence en reconnaissant la minorité protestante dans le pays.

Environ 13% de la population du Luxembourg est non-catholique. En dehors de l’Église protestante, d’autres religieux présents dans le pays sont les juifs et islamiques. Les Juifs sont présents dans la région dès le 13ème siècle, ce qui fait de la religion Judaïque la plus ancienne par rapport aux autres minorités. D’autre part, la population musulmane n’a cessé de croître au fil des ans, mais bien qu’il y ait des mosquées au Luxembourg, la plupart d’entre eux choisissent d’aller vers les pays voisins : l’Allemagne, la France, la Belgique . Ce qui est remarquable à propos de l’état est qu’il ne s’incline pas à une religion unique.