Le théâtre au Luxembourg

La scène de théâtre au Grand-Duché utilise au moins trois langues – le luxembourgeois, l’allemand et le français. Les œuvres des grands dramaturges allemands et français sont réalisés et peuvent être comprises par le public local dans leur langue d’origine ; ils programment des œuvres majeures du genre.

Il est pas rare de regarder une émission en anglais, espagnol ou grec dans un lieu au Grand-Duché.

Au cours des dernières années, au milieu de cette scène de polyglottes, la langue luxembourgeoise a connu un renouveau sur la scène nationale. Le théâtre cherche à obtenir la reconnaissance grâce à des dramaturges tels que Pol Greisch, Nico Helminger, Guy Rewenig et Jemp Schuster.

Pendant des années dans le toujours bien vivant et récent théâtre du Luxembourg

la création a connu une recrudescence sans précédent. Finie l’époque de lieu de

pénuries, d’offres limitées, les conditions de travail précaires et médiocres : en l’espace de quelques années, le Luxembourg a développé un endroit où il faut compter sur la carte internationale du théâtre. La compétence et le dévouement des deux directeurs du théâtre public et privé, la professionnalisation de plus en plus avancée du commerce de théâtre et la

préparation des autorités pour soutenir le théâtre ont tous contribué à la

considérable amélioration de l’offre théâtrale. Des Productions en quatre langues, des

coproductions avec des entreprises de renommée internationale, des acteurs aux

carrières remarquables (à la fois ici et à l’étranger), des échanges impliquant

des metteurs en scène et scénographes, des festivals de théâtre et de l’écriture prolifique dans le domaine du théâtre sont des signes visibles d’une vie théâtrale riche et vibrante. Quelle que soit la saison, la programmation est de qualité et diversifiée pour satisfaire le plus grand nombre de spectateurs car le Luxembourg est multiculturel et reçoit des touristes et hommes d’affaires du monde entier.